lundi, septembre 09, 2013

Le jogging de Hannut

 Jogging de Hannut

Dimanche 08 septembre 2013

9.80 Kilomètres

Météo: 16 degrés, soleil.

Prix: 4 euros.

Présentation: Retour sur le challenge Hesbignon et dans la ville de mon enfance, je suis arrivé 40 minutes avant le départ et j’ai trouvé à garer la voiture très facilement. Pas d’attente pour l’inscription. Le lieu de départ et d’arrivée se situe sur la piste d’athlétisme du club de Hannut. Il y avait un ravitaillement à mi-course (eau) et en fin d’épreuve (eau, citronnade, quartier d’orange, biscuit, pain d’épice), le parcours était vraiment superbe, 60 % de route de village et 40% de sentier et chemin campagnard, un des plus beau parcours de la saison. Une organisation au-dessus de la moyenne, Bravo à Michel Heusicom et son équipe. J’ai pris plaisir à retrouver des amis joggeurs dont Mike qui tiens un blog également et qui pour le moment tiens une forme incroyable, à chaque sortie il bat son record (bravo à toi), il va falloir me donner ta recette. Le seul bémol de ce jogging c’est qu’il est catalogué comme roulant… En effet jusqu’au KM 6… puis il ne l’est plus… Vous devinez la suite ?

Jogging 2013 005.JPG

Course: Vers 10h15 le départ est donné et comme j’ai appris ma leçon, je pars en queue de groupe, un tour de piste et puis on prend la route, le groupe s’étire assez vite et je passe le Km 1 en 05 :34 mais je stresse un peu car mon cardio déconne de nouveau, il m’indique des pulsations de 220, ce qui est impossible… Grrr, je vais devoir courir toute cette course sans indication de pulsations… Nous prenons la direction de Grand-Hallet via la route, je me sens bien, je dépasse régulièrement des concurrents, c’est positif, KM 2 en 05 :30 et le KM 3 en 05 :17 nous sommes en pente descendante, je suis dans un petit groupe d’une dizaine de concurrents, petite bosse et voilà le panneau KM 4 que je passe en 05 :53 soit 22 :16 (MP 2013), les sensations sont toujours assez bonnes, on entre dans un sentier, ça grimpe sec pour 250 mètres, je me fait remonter par quelques concurrents (les montées c’est vraiment pas mon fort) mais je garde le contact, nous sommes maintenant dans un chemin de terre qui vas nous mener au ravitaillement (KM 5 : 28 :43), je me prends 15 secondes pour boire un coup d’eau avant de repartir, je fais toujours partie du groupe, c’est motivant, direction Avernas le Baudouin maintenant, je sais que la suite ne sera pas aussi facile… Nous sommes dans un superbe petit sentier longeant le ruisseau Henry Fontaine, je suis toujours en queue de ce petit groupe dans lequel je suis depuis le Kilomètre 2, ça fait du bien de pouvoir accrocher un groupe, KM 6 en 06 :07 (34 :50), on entre dans le village direction son cimetière (ou repose mes grand parents) avec une grosse bosse en prime et là je suis décramponné, mètre par mètre je perds le contact, j’essaye bien de relancer la foulée mais rien n’y fait, j’avoue bien que le groupe a éclaté dans cette bosse, KM 7 en 06 :27, nous redescendons vers le village et je rejoins un concurrent, nous allons maintenant reprendre la direction de Hannut et pendant plus de deux kilomètres cela monte… je me retrouve de nouveau seul (KM 8 en 06 :32 – 47 :49), j’ai compris depuis longtemps que le record sur 10 kilomètres ne sera pas encore battu aujourd’hui… On entre dans un nouveau chemin de terre, je suis vraiment esseulé, le groupe devant moi est loin et derrière moi je ne vois pas grand monde non plus, je galère un peu maintenant, ce n’est pas le Ventoux mais ça monte tous de même bien, panneau KM 9 en 06 :57 (54 :46), on retrouve un peu de plat, direction la piste d’athlétisme, un nouveau tour complet et voilà la ligne d’arrivée… 59’43’’

1175511_10201846533347666_1539657689_n.jpg

L’after : Ce n’était pas encore le bon jour pour battre le record… Alors que les sensations étaient bien meilleurs que lors du jogging de Lantin, le chrono est encore moins bon… Je commence vraiment à me demander pourquoi je n’y arrive pas, c’est franchement déroutant et démotivant. Quand je lis tous les blogs de mes amis (JB, Kejaj, Francois, Sylvie, Robert, Laurent, Mike…), ils vont tous de l’avant et moi je stagne voir je recule… C’est franchement pénible ! Va savoir je suis peut-être à mon maximum…

Chrono et classement:

Je termine 273em sur 314.

20:02 Écrit par Rohnny dans CR de jogging 2013 | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

lundi, août 19, 2013

Le jogging de Lantin

 

Jogging de Lantin

Dimanche 18 aout 2013

10.22 Kilomètres

Météo: 18 degrés, couvert et pluie.

Prix: 5 euros.

Présentation: C’est mon jogging de reprise après le break des vacances et c’est une première pour moi sur ce jogging qui fait partie du challenge de la province de Liege. Le parcours est constitué de route de village et chemin de remembrement, pour moi ce parcours n’était pas si plat que cela, pas vraiment de grosse cote mais plusieurs faux plat… Je suis arrivé 45 minutes avant le départ et j’ai garé la voiture assez facilement à 100 mètres de la ligne de départ et d’arrivée et je n’ai pas eu d’attente pour l’inscription. Une organisation dans la moyenne, un ravitaillement en eau a la mi-course et de l’eau en fin d’épreuve (ce que je trouve peu) pas de solide. J’ai aussi pris plaisir à revoir mes amis joggeurs et lecteurs de ce blog, merci pour les encouragements à tous.

Course: Par où commencer… Je me suis placer au-devant du groupe sur la ligne de départ pour pouvoir écouter les consignes de l’organisateur et ce fut je pense une grosse erreur car dès le départ donné (nous sommes 273 à prendre le départ à 11 heures) je me laisse emporter par l’excitation et surtout l’allure de coureurs beaucoup plus aguerri que moi, je passe le 1er KM en 04’59’’ puis au cours des 2 kilomètres (05’32’’ et 05’41’’) suivant je vais sans cesse me faire dépasser, ce qui est logique vu mon placement initiale, mes amis aussi me passe, d’abord Jean et Claude puis Luc et son groupe puis Francois et d’autres… Ils ont tous un mot d’encouragement, j’essaye bien à chaque fois de m’accrocher mais cette allure est bien trop rapide pour moi et je dois les laissé aller et du coup c’est le moral qui s’effondre, a plusieurs reprises l’idée de m’arrêter me trotte en tête… je me demande ce que je suis venu faire ici… Je passe le cap des 5 Km en 28’14’’, c’est pas mal et un rapide calcul me donne espoir 28’14’’ x 2 = 56’28’’ et hop nouveau RP… Mais très vite je déchante dans un long faux plat montant, je peine à relancer la machine et un nouveau groupe me dépasse et une fois de plus j’arrive pas à les accrocher, Km 6 en 06’11’’ et le Km 7 en 06’20’’ c’est foutu, les pulsations descendent peu à peu et j’arrive péniblement à relancer la machine, le KM 8 est effectué en 05’58’’ (46’45’’), je galère toujours autant mentalement et mon objectif principal est maintenant de passer le KM 10 en dessous de l’heure, il pleut aussi assez fort maintenant mais cela ne me dérange pas trop, j’essaye de donner ce que je peux encore surtout que c’est plat maintenant, voilà le panneau KM 10… 59’22’’ OK, au moins c’est déjà ça, il me reste quelques centaines de mettre et je franchis la ligne d’arrivée sous une pluie battante et avec les encouragements de Francois, de Bigdil et de Madame en 230em position avec un chrono de 1h00’38’’

Lantin 2013.jpg

Ici a l'arrivée...

L’after : Je ne suis pas fier de moi malgré 8 MP 2013, j’étais certains que j’allais aller battre mon chrono sur 10 kilomètres et en finale je me ramasse complètement, j’ai très mal gérer mon début de course, je suis parti beaucoup trop rapidement et je l’ai payé cash par la suite… Je suis vraiment en plein doute, j’essaye de me trouver des circonstances atténuantes mais y en a-t-il ? Bref, il va falloir la digérer cette course et je sens que cela ne va pas être simple…

 

136.JPG

La déception est là...


Chrono et classement:

Je termine 230em sur 273.


http://webmail.emp.skynet.be/page.html?action=download&message_id=45146&part_id=1&thisfolder=INBOX

20:11 Écrit par Rohnny dans CR de jogging 2013 | Lien permanent | Commentaires (20) |  Facebook |

mardi, mai 14, 2013

Semi-Marathon de la Basse-Meuse - Visé

 Semi-Marathon de la Basse-Meuse

Dimanche 12 mai 2013

21.10 Kilomètres

Météo: 9 degrés, couvert et pluie.

Prix: 13 euros.

Présentation: C’est ma deuxième participation a ce semi, je garde un bon souvenir de l’édition 2012… J’ai été cherché mon dossard la veille pour ainsi éviter un stress supplémentaire le jour de la course, pas d’attente. Le matin de la course je suis arrivé une petite heure avant le départ mais j’ai tourné un bon ¼ heure avant de pouvoir garer la toto… Je suis seul aujourd’hui car ma douce est légèrement grippée, au sortir de la voiture je me rends compte qu’il ne fait pas chaud et j’hésite à rajouter une épaisseur ou pas… je rencontre quelques amis en effectuant mon échauffement et on s’encourage mutuellement. Depuis quelques jours le stress de cette course m’avait envahi, incertitude de faire un bon chrono, doute concernant la préparation etc etc… Mais bon, j’essaye de me mettre en tête que je suis ici pour le plaisir et rien d’autre…

Course: Nous sommes 1125 à prendre le départ vers 11 heures, je suis placer en milieu de groupe et le 1er kilomètres est assez pénible car nous tournons dans les rue de Visé, je me demande ce que cela doit être quand on participe à une course avec 25000 participants voir plus… Heureusement après 1,5 kilomètre le groupe s’étire et je peux respirer un peu mieux,  les sensations ne sont pas extraordinaire et dès cet instant je sais que je ne battrais pas mon record sur cette distance, lors du 2em kilomètre, j’effectuerai mon meilleur chrono soit 5’51’’, je cours en compagnie d’un couple et nous dépassons régulièrement des concurrents, ce qui me fais dire que je ne suis pas parti trop vite… Ravitaillement des 5 Km (31’03’’), je prends 10 secondes pour boire un peu d’aquarius avant de reprendre ma foulée, je me sent mieux et décide d’accélérer un peu, je distance donc le couple et me retrouve seul avec en point de mire un petit groupe d’une dizaine de personne, au fil des kilomètres je m’en rapproche de plus en plus, deux personnes décroches, je vais les dépasser mais le reste du groupe me distance à nouveau… C’est un peu avant le 10em KM (1 :02 :59) qu’une Canadienne (à ce moment-là je ne connaissais pas encore sa nationalité) va me dépasser lentement, je décide de la suivre, ravito du 10 KM, Aquarius et quelques raisins sec, je me sens toujours assez bien, je cours toujours en compagnie de cette dame même si elle imprime un rythme irrégulier et quand j’essaye de la dépasser, j’ai l’impression qu’elle accélère... Je reste donc dans son sillage, au KM 12, je la dépasse et prends un peu le large, je me demande si elle ne paye pas un peu ses accélérations, je vais toujours assez bien et ce qui me rassure c’est que personne ne me dépasse, au KM 14 nous retrouvons les marathoniens qui rejoignent notre parcours, je vois arrivé le ravito du 15em (1 :35 :55) avec plaisir car je sens arriver un point de côté mais aussi un peu de fatigue, 15 secondes de marche pour manger un morceau de banane et un peu d’Aquarius et ooh surprise ma Canadienne me dépasse, je repars juste derrière mais bien vite je reprends le dessus et la distance de nouveau un peu avant d’avoir un gros coup de mou (16em et 17 km) mes plus mauvais chrono 7 :08 et 7 :15, elle reviens et me repasse, nouveau ravito au 17em km, je me prends 20 secondes pour boire un peu et je dois laisser aller ma nouvelle copine du jour, la pluie est maintenant de la partie… Je repars tant bien que mal mais je suis toujours là, la Canadienne c’est retournée, elle a une bonne centaine de mettre d’avance mais l’écart ne grandis plus, j’essaye d’accélérer un peu et au passage du kilomètre 19 je la rejoins, je viens à sa hauteur et elle esquisse un sourire, nous allons faire les 2 derniers kilomètres ensemble, je lui explique que c’est grâce à elle que je suis toujours là et bizarrement elle me dis la même chose, nous arrivons même a accélérer pour le dernier kilomètre, il m’est totalement impossible de la devancer sur la ligne d’arrivée, je lui dois bien cela, je passe la ligne d’arrivée en 2 :20 :04, elle se retourne et me fait directement un double high five, j’éprouve une grande joie en ce moment, c’est cool de faire du sport dans ses conditions-là et de pouvoir en tout amitié rencontrer de personnes comme celle-là, c’est donc ici que je vais apprendre qu’elle est Canadienne, sa casquette le prouve (LOL) et qu’elle et sa famille habite en Allemagne. Une bien belle rencontre.

L’after : Que dire, quasi 7 minutes de plus que l’an dernier mais je savais que je n’avais pas la forme de 2012, je n’ai pas trop souffert sauf aux alentours du 17em kilomètres mais je suis fier de l’avoir fait mais quand je pense a tous mes amis bloggeur qui réussite à faire un marathon, je suis vraiment admiratif… Le plus important ici et maintenant c’est que j’ai pris plaisir a faire ce semi-marathon. Bravo à l’organisation aussi, un vrai sans faute.

Vidéo de mon arrivée avec ma nouvelle amie.

Chrono et classement:

Je termine 1061em sur 1125.

2012: 2:13:23

2013: 2:20:04

19:52 Écrit par Rohnny dans CR de jogging 2013 | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook |

lundi, avril 15, 2013

Le jogging de Oleye

Jogging de la cote des Anes à Oleye

Dimanche 14 avril 2013

10.70 Kilomètres

Météo: 14 degrés, couvert.

Prix: 4 euros.

Présentation: Le jogging est connu, c’est ma 4em participation et le parcours est inchangé par rapport aux autres années. Ce jogging ce dispute à 30 kilomètres de la maison et j’arrive 40 minutes avant le départ, je trouve assez facilement à garer la voiture, a 300 mètres de la ligne de départ, inscription sans problème, je prends le temps de saluer quelques amis joggeur. Aujourd’hui, j’ai un peu plus de pression car je dois absolument améliorer mon chrono de 2012 qui est de 1h03m12s pour rester dans la bonne spirale et ce matin avant de partir j’ai lu un commentaire de Sylvie (sydoky) qui me prédit un chrono de 1h tout rond… Le défi est donc lancer… je ferais un bon 15 minutes d’échauffement avant d’aller me placer sur la ligne de départ. 

Course: Il est 10h15 quand retenti le coup de feu du départ sur le terrain de foot local, il y a 353 joggeurs et cela se bouscule un peu car la sortie du terrain est un peu étroit, je remonte un peu le groupe et passe le 1er kilomètre en 05 :35, cela monte un peu mais je suis bien le mouvement et les sensations sont assez bonnes, km 2 en 05 :40, depuis le départ, je suis dans un petit groupe de la Zatopek Academy et je m’y sentais bien mais ils doivent ralentir car un des leurs à un moment de faiblesse dans ce chemin de terre qui monte un peu, je les dépasses et passe le 3em Km en 06 :02, cela monte toujours un peu et je continue à dépasser régulièrement des concurrents, c’est motivant, nous somme au sommet et j’ai une vue plongeante sur le groupe devant moi, wow les premiers sont déjà bien loin, j’entame une longue descente sur un chemin de remembrement, km 4 en 05 :27, je dépasse encore quelques concurrents car j’ai décidé de continuer à garder mes pulsations a 160 dans cette longue descente avec comme résultat de faire le KM 5 en 05 :13 (27 :57), ravitaillement de mi-course, je prends le temps de boire mon gobelet d’eau et je repart, je suis dans un petit groupe de 5 personnes, petite côte, petite descente, je distance un peu le groupe, Km 6 en 06 :02, nous voilà au pied de la cote des ânes, tiens pour la petite anecdote, les ânes ne sont plus là, leurs prairies a disparu, c’est devenu un champs labourer, j’espère qu’ils n’ont pas été transformé en saucisson… Mais revenons à la course et a cette cote, elle fait un bon kilomètre et je peine un peu, un à un les concurrents du petit groupe me remonte et me distance, une fille tous de rose vêtue me remonte aussi (je l’avais dépassé lors de ma grosse descente du Km 5), je vais réussir à rester dans son sillage, KM7 en 06 :59, ouf on est au sommet, léger plat ou je récupère un peu, petite descente avant d’entré dans un chemin de terre, cela grimpe de nouveau, KM 08 en 06 :08, c’est ici que je pense à Sylvie (sydoky), désolé je ne vais pas pouvoir terminer cette course dans l’heure… La jeune fille rose (je l’ai baptisé ainsi) me tire littéralement, je sais que sans elle je n’avancerais pas si vite d’autant que cela grimpe toujours, nous revenons sur deux personnes du petit groupe de tout à l’heure et les distançons, c’est fou comme cela me fait du bien d’être dans le sillage de cette concurrente, Km 9 en 06 :14, je sais qu’à partir d’ici il n’y a plus de difficulté… Je décide d’accéléré un peu, je dépasse la fille en rose et la distance, j’ai un drôle de sentiment, je suis gêner car si j’ai encore un peu de jus c’est grâce à elle, je me dis qu’à l’arrivée j’irai lui dire merci, je remonte encore deux concurrents et passe le Km 10 en 05 :35 (58 :28), la fin est proche, je vois le chrono sur ma Garmin avancer, il faut absolument battre mon record 2012, il est là le terrain de foot, encouragement de Tata Lolo, j’accélère encore un peu et termine cette course en 01 :02 :56 sous les encouragements des amis…

L’after : Le contrat est rempli, j’améliore encore le chrono de ce jogging. J’ai une fois de plus eu de bonnes sensations, je suis vraiment content, la forme est là. Dans l’excitation de l’arrivée, je n’ai pas retrouvé la fille en rose et cela me désole, je tiens sincèrement a lui dire MERCI dans ce post. Je pense également avoir reconnu un nouveau bloggeur lors de mon passage de la ligne d’arrivée, Mike si c’était toi, content de t’avoir vu sans pouvoir te parler, j’ai parfois un souci car je ne suis pas physionomiste.

Oleye 033.jpg

Chrono et classement:

Je termine 281em sur 353 et 91 de ma catégorie sur 99.

2010 : 1h10m24s

2011 : 1h07m15s

2012 : 1h03m12s             

2013 : 1h02m56s

Grace a mon ami Eddy (merci pour la belle photo), voici une photo pris au dessus de la cote des anes (Km 7) avec la fille en rose...

6a00e553e3361b883301287678f5fb970c-800wi.jpg

17:12 Écrit par Rohnny dans CR de jogging 2013 | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

lundi, avril 08, 2013

Le jogging de Fléron

 Jogging de Fléron

 Dimanche 07 avril 2013

 10.44 Kilomètres

Météo: 8 degrés, soleil.

Prix: 5 euros.

Présentation: Le soleil est enfin de retour et ça fait plaisir, c’est la première fois que je vais courir ce jogging, il se dispute a une petite dizaine de kilomètres de la maison, j’avais d’abord prévu de faire celui de Warnant mais il se disputait le samedi à 17 heures et le samedi est assez chargé chez nous… Direction Fléron donc, j’arrive 45 minutes avant le départ et trouve assez facilement a me garer, l’inscription prendra un peu de temps, je salue quelques amis joggeurs dont Patrick et son épouse qui jouerons à nouveau la gagne. J’ai été surpris par le haut niveau d’organisation, un bon ravitaillement à mi-course et en fin d’épreuve avec bouteille d’eau, gobelet de thé chaud, glucose… Bref j’y reviendrais avec grand plaisir. Juste avant le départ le speaker nous fait un topo du parcours et nous annonce deux solides cotes (il parle de mur) à partir du kilomètre 7… Cela promet !

 

Fléron - Avril 2013 008.JPG

 

Course: Le départ est donné vers 11h15 et nous sommes 283, nous effectuons une petite boucle de plus ou moins 1 kilomètre et repassons devant la ligne de départ, c’est vraiment sympa car ainsi la famille et amis peuvent nous encourager… Ne pas partir trop vite car cette course est exigeante, je suis agréablement surpris par le chrono de ce premier KM, 5 :55… et le deuxième est encore mieux 5 :41, ces deux chronos me font du bien, nous quittons la route pour descendre une prairie, c’est du trail (LOL), il faut maintenant la remonter, c’est raide mais ça passe, le groupe c’est maintenant bien étirer,  ont contourne un terrain de foot ou joue de jeunes pousses (Il n’y a pas grand monde qui les regardes) 6 :33 et 6 :25 pour les KM suivant, les sensations sont bonnes, je passe le cap des 5 km en 30.32… Le temps de boire mon gobelet d’eau et c’est reparti pour une petite cote puis une longue descente, les genoux claques (KM 6 en 5 :52) et j’ai par moment des difficultés à me ralentir tellement cela descend, j’ai distancé mes poursuivants, on arrive au bout de cette descente, je suis content, virage à droite et… OUF, le mur… Quel bazar, les premiers mètres passent, je rejoins un petite groupe d’une dizaine de personnes mais tout le monde se met à la marche, je vais devoir les imiter, la route ce transforme en sentier, c’est fou comme ça grimpe, j’ai mal aux mollet… Même en marchant, notre petit groupe s’étire, je suis en 4em positions mais je peine, je vois le sommet, il y a un petit groupe de personnes qui frappe dans leurs mains pour nous encourager, cool, j’arrive au bout, virage à gauche et je reprends la course, je reviens sur deux jeunes messieurs que j’arrive à passer, nouveau virage à gauche et ce qu’on a monté et bien on va le redescendre…. Ici aussi, c’est fou comme cela descends, il faut faire gaffe car nous sommes dans un bois et il y a pas mal d’ornière, je saute de droite à gauche, c’est fou, j’ai parfois l’impression que mes jambes vont ce décrocher tellement elles moulinent, j’arrive en bas et me retourne, je ne vois plus personnes... (KM7 en 7 :38, le KM8 en 7 :11), j’ai rejoint un petit groupe de 6 personnes, le temps de reprendre un peu mes esprits et je me retrouve devant le deuxième mur… C’est reparti pour un peu de marche mais là aussi certains ont difficile et ce font distancer, j’essaye bien à plusieurs reprise de me remettre à courir mais je n’y arrive pas trop… Nous ne sommes plus que 3, je vois le sommet et décide une nouvelle fois de relancer la foulée, ce sera la bonne et mes compagnons m’accompagnent, je passe le cap des 9 KM en 8 :10 (51.14), cela monte toujours un peu mais plus raisonnablement, nous ne sommes plus que deux et c’est à mon tour de décrocher un peu, nous revenons sur le plat et la fin est proche car je rencontre des concurrents faisant leurs décrassages, mon ami Philippe (qui gagne la course en un peu plus de 39 minutes) m’encourage fortement (merci à toi) de même que Jean-Marie (re-merci), un dernier passage sur le ravel et je passe la ligne d’arrivée en 1h09m04s

L’after : Je me suis vraiment super bien amusé, le parcours était vraiment superbe et varié… Malgré le parcours super vallonné, j’arrive assez frais à l’arrivée. La forme revient à grand pas et c’est de bons augures pour ma prochaine course de dimanche prochain à Oleye.

Chrono et classement:

2013 : 1h09’04’’ – Je termine 245em sur 283 et 62em sur 64 dans ma catégorie.

Fléron - Avril 2013 016.JPG


 

 

20:19 Écrit par Rohnny dans CR de jogging 2013 | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |