lundi, avril 13, 2015

Le jogging de la cote des anes - Oleye

Le Jogging de la cote des ânes - Oleye

Dimanche 12 avril 2015

10.71 Kilomètres

Météo: 10 degrés, soleil.

Prix: 5 euros.

Présentation: Retour sur le challenge Hesbignon avec ce jogging que je connais bien puisque c’est ma 5em participation. Le parcours est connu, c’est un mixe de route de village, remembrement et route de campagne, c’est assez vallonné. Oleye se trouve à 30 minutes en voiture de la maison et je suis arrivé 45 minutes avant le départ, parking facile de même que l’inscription. Content de retrouver les amis dont Mike qui va une fois de plus améliorer son chrono mais aussi Eric, Bruno, Marc, Lulu… La famille quoi !      

IMG_2963.JPG

 Course: Nous sommes 431 (371 sur le 10Km et 60 sur le 5km) à nous élancer du terrain de foot sur le coup de 10h15, j’ai compris la leçon de ma dernière course et je m’efforce de ne pas partir trop vite, je trouve très vite ma place dans le peloton, km 1 en 5’31’’ et le 2em en 5’45’’ nous quittons le village pour entrer dans un chemin de terre, j’arrive à passer quelques concurrents, le dénivelé est un peu plus important et je passe le km 3 en 6’01’’, les sensations ne sont pas mauvaises, nous retrouvons un chemin de remembrement pour une longue descente qui vas nous mener au ravitaillement de la mi-course, km 4 en 05’27’’ et le 5em en 05’26 (28’12’’), je me prends 10 secondes pour boire 2 gorgées d’eau et c’est reparti pour 2 petites bosses comme apéro avant la cote des ânes, km 6 en 6’12’’, nous y voilà, virage à droite, 2 ânes nous regarde passer… Elle est toujours aussi impressionnante même si je vais la passer sans vraiment trop de mal, Km 7 en 7’09’’, retour sur le plat mais pas pour longtemps puisque nous empruntons un nouveau chemin de terre qui monte, Km 8 en 6’10’’ petite descente et retour sur le bitume avec une nouvelle cote (c’est la dernière), Km 9 en 06’21’’. Depuis quelques kilomètres (3 ou 4 je pense) je cours avec une personne qui a la fâcheuse habitude d’accélérer à chaque fois que je viens à sa hauteur… Bizarre comme attitude mais assez énervante en ce qui me concerne…  Nous sommes de retour dans le village d’Oleye et je décide d’accélérer un peu ma cadence et ainsi dépasser et laisser derrière moi définitivement ce concurrent, Km 10 en 05’43’’ (59’50’’), dernière ligne droite et retour sur le terrain de foot pour passer la ligne d’arrivée en 1h03’46’’.   

 

IMG_2971.JPG

L’after: Je n’améliore donc pas mon chrono sur ce parcours (1h02’56’’) assez exigeant mais je suis content de ma course, bien gérer et effectué sans trop de mal après une semaine de boulot hyper stressante qui m’a laissé beaucoup d’onde négative dans le corps, j’ai même hésiter à faire le déplacement… Mais voilà… J’ai pris du plaisir à faire cette course et finalement c’est bien le plus important.  

Dénivelé : + 64

Moyenne de course : 5.57 Min/Km

FCM : 158 pulsations

FC Max : 168 pulsations

Chrono et classement:

315em sur 371

Commentaires

À peine 50 secondes de différence allors c'est top shape. Bravo !

Écrit par : Luc | lundi, avril 13, 2015

Répondre à ce commentaire

Oui Luc, 50 secondes c'est pas grand chose et finalement j'y ai pris du plaisir, c'est bien le plus important.

Écrit par : Rohnny | mardi, avril 14, 2015

Le plaisir en course à pied, c'est le principal. Vraiment sympathique le nom de cette course. La côte des ânes doit en être toute une.

Écrit par : François | mardi, avril 14, 2015

Répondre à ce commentaire

Oui Francois, je trouve aussi que c'est un drole de nom pour un jogging :-)

Écrit par : Rohnny | mardi, avril 14, 2015

Une chouette course, un bon temps et du plaisir , bravo Rohnny !

Écrit par : Mike | mardi, avril 14, 2015

Répondre à ce commentaire

Merci Mike, en effet j'ai pris pas mal de plaisir a faire cette course.

Écrit par : Rohnny | samedi, avril 18, 2015

Bravo Rohnny, Il est vrai que quelques fois ont n'est pas très bien avant de partir vers une course mais y participer est souvent la meilleur solution! ;-)

Écrit par : robert72 | jeudi, avril 16, 2015

Répondre à ce commentaire

C'est vrai Robert, le corps est une drôle de machine :-)

Écrit par : Rohnny | samedi, avril 18, 2015

Les commentaires sont fermés.