vendredi, août 02, 2013

C'est vraiment l'été...

Il fallait bien qu’elle arrive un jour, la mauvaise journée… Et bien c’était ce Dimanche 28 juillet… j’ai pourtant quelques circonstances atténuantes, la veille nous avons fait un petit BBQ avec du Rosé et un petit dessert et oui comme d’habitude, j’ai un peu exagéré… Résultat des courses une mauvaise nuit avec une petite indigestion à la clef bref ce n’est pas en très grande forme que je prends la route vers 11 heures, mal aux mollets et jambes lourdes, les sensations ne sont pas très bonne non plus, 15 minutes d’endurance avant d’augmenter la cadence vers la zone de pulsations de résistance douce (145-155 puls) mais contrairement au derniers dimanches je reste en-dessous des 150 et plus grave je dois constamment relancer la machine pour y rester…  Une sortie de 60 minutes a oublié au plus vite.

Mardi 30 juillet, il fait 15 degrés de moins que mardi dernier soit 18 degrés quand je quitte la maison vers 16h30, il fait gris et il pluvinera un peu durant ma sortie d’endurance. Elle sera en deux tons, les premières 20 minutes serons assez difficile, mal aux jambes et sensations nulles puis je croise un jeune homme en jeans, veste et sac à dos (donc pas vraiment équipé pour le running), il me regarde et me dis je vais vous accompagner un peu… Pendant 10 bonnes minutes, il m’a raconté sa vie, comment il était arrivé à être en marge de la société, ses peines et ses joies… puis son téléphone a sonné et il a décidé que son jogging s’arrêtait là… Nous nous sommes salué de la main… Voilà une drôle de rencontre et à partir de ce moment-là, je me sentais en super forme, tous mes mauvaises sensations avaient disparues et je devais même me freiner pour rester dans la bonne zone de pulsation…

Jeudi 01 aout, on rajoute 17 degrés par rapport à mardi et cela fait 35 degrés, c’est la température qu’il faisait vers 16 heures quand je suis arrivé au stade de Naimette et en plus le vent était nul… Autant dire qu’il faisait chaud, Edgar a une nouvelle fois du adapter la séance, pas de 4 x 1000 mètres mais 60 minutes de mélange (endurance, résistance douce et si possible résistance dur) autant dire que pour la zone de résistance dur, j’y suis pas resté longtemps (hot hot). Les sensations n’étaient pas mauvaises malgré la chaleur mais les pulsations montent très vite et il me manque très vite de l’air… Mais comme le dit Edgar, c’est l’été et on peut adapter les sorties…

12:30 Écrit par Rohnny | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

C'est sur qu'avec ces températures, faut adapter... Dans le sud de la france, je déguste bien aussi ;-).
Pour le dessert et le bbq, il faut bien profiter de temps en temps ;)

Écrit par : LaurentP | samedi, août 03, 2013

Répondre à ce commentaire

Oui Laurent et comme ont dis, ont ne vis qu'une fois hein... Encore de bonne vacance.

Écrit par : rohnny | dimanche, août 18, 2013

Les commentaires sont fermés.